Vivre à Paris n’est pas toujours facile pour nos portefeuilles. C’est pourquoi de nombreux étudiant(e)s se retrouvent dans une situation financière compliquée après leur installation à Paris. Pourtant, il existe des dispositifs d’aides financières pour les étudiants boursiers parisiens qui permettent aux jeunes de se lancer correctement dans la vie étudiante à la capitale. Focus sur trois dispositifs simples et rapides à obtenir.

La bourse au mérite : l’aide financière coup de pouce pour les plus méritants

Les étudiant(e)s boursiers(ères) les plus méritant(e)s connaissent bien cette aide. En effet, le gouvernement offre 900 € aux étudiant(e)s boursiers(ères) ayant obtenu une mention « Très bien » au bac.

Vous pouvez bénéficier de cette aide sur plusieurs années, le maximum étant de trois années pour le cursus de licence, et 2 années pour le cursus de master.

Cependant, peu de lycéens et d’étudiants connaissent l’existence d’une bourse au mérite complémentaire. La région Île-de-France offre ainsi une somme complémentaire de 1000 € aux étudiant(e)s boursiers(ères) ayant obtenu une mention « Très bien » au bac en Île-de-France.

Depuis 2016, ce sont ainsi 6680 bacheliers qui ont eu droit à cette bourse complémentaire, et qui ont donc obtenu, avec l’aide au mérite, la somme de 1900 € !

Un argument de plus pour chercher à obtenir la mention « Très bien » au bac !

L’Aide financière à l’installation dans un logement pour les étudiants : le (très) bon plan

L’Aide à l’installation dans un logement pour les étudiants (AILE) est à destination des étudiant(e)s boursiers(ères) ayant récemment signé un bail pour un logement dans Paris. La ville de Paris s’engage ainsi un peu plus dans l’accès des jeunes à un logement.

L’aide étant d’un montant de 900 €, elle représente un soutien non négligeable dans le budget d’un(e) étudiant(e) !

Bon à savoir : si vous êtes en colocation, vous pouvez chacun bénéficier de l’aide, à condition que les noms des colocataires figurent sur le contrat de bail.

L’aide financière à la mobilité pour étudiant en Master : la rentrée d’argent qui fait du bien

Les étudiant(e)s boursiers(ères) ayant obtenu leur licence dans une région académique et s’étant inscrit(e)s dans une autre région académique pour une première année de master ont droit à une aide de 1000 €.

Ainsi, si vous avez obtenu votre licence à Lyon et que vous êtes inscrit(e) pour le master de vos rêves à Paris l’année suivante, foncez réclamer cette aide (ndlr, la situation inverse marche tout aussi bien pour obtenir cette somme) !

De ce fait les aides financières de L’Etat, la région Île-de-France et la ville de Paris vous offrent la possibilité de remplir votre portefeuille pour profiter de vos études. N’hésitez plus, allez sur Toutes Mes Aides pour vérifier que vous pouvez bénéficier de ces aides et vous faire accompagner par nos équipes de juristes !