Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Les retraités voient donc désormais cet impôt prélevé directement sur leur pension.

À quoi sert le prélèvement à la source ?

Avant le prélèvement à la source, un décalage d’un an existait entre la perception des revenus et le paiement de l’impôt sur ces revenus. En cas de changement de situation en cours d’année, un tel mécanisme pouvait mener à une imposition en décalage avec votre situation actuelle.

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu vise ainsi à faire payer l’impôt en même temps que vous percevez des revenus. L’impôt est donc beaucoup plus adapté à votre situation réelle.

Prélèvement à la source sur la retraite : comment ça marche ?

Depuis le 1er janvier 2019, toutes les pensions de retraite des contribuables imposables sont soumises au prélèvement à la source. Cela concerne aussi bien la retraite de base que la retraite complémentaire.

Comment fonctionne le prélèvement à la source ?

L’impôt sur le revenu continue d’être calculé sur une année fiscale pleine. En effet, vous devez toujours remplir en avril-mai une déclaration de revenus pour l’année fiscale précédente. Pendant l’été, vous recevez votre avis d’imposition, précisant le montant d’impôt dû pur l’année écoulée.

Quelle différence avec ce qui était en place avant ? Vous payez désormais chaque mois une provision sur l’impôt dû, qui varie selon vos revenus mensuels. L’avis d’imposition que vous recevez en été indique le montant total des provisions que vous avez déjà versé. L’avis indique également le restant à payer.

Si vous avez trop payé, l’administration fiscale vous rembourse le trop perçu. Si vous n’avez pas assez payé, la somme restante est directement prélevée sur votre compte bancaire entre septembre et décembre.

En cas de changement de situation, modifiez votre taux d’imposition !

Le taux de prélèvement 2019 est calculé à partir de la déclaration de revenus de 2017. Si vous avez subi entre-temps un changement de situation, comme une baisse importante de revenus du fait de votre départ à la retraite, ou un mariage, pacs, divorce, décès de votre conjoint(e), naissance ou adoption, informez-en l’administration fiscale pour faire actualiser ce taux.

Le changement de situation peut se faire simplement en ligne via votre espace personnel sur https://www.impots.gouv.fr. Le nouveau taux sera alors pris en compte par votre caisse de retraite et appliqué dans un délai de deux à trois mois : l’administration fiscale vous remboursera donc le trop-plein perçu dans ce délai.

Comment est calculé le montant de l’impôt prélevé sur la pension de retraite ?

L’impôt est calculé sur la base du taux d’imposition appliqué au montant imposable de votre pension.

Le taux d’imposition est fourni par l’administration fiscale, et peut être modifié, comme expliqué précédemment.

En outre, montant imposable de votre pension correspond à la somme :

  • Du montant brut de votre pension
  • Des avantages imposables éventuellement liés à votre pension (majoration pour enfants, etc.)
  • Diminué du montant de la CSG déductible éventuellement prélevé sur votre pension

Les nouveaux retraités en 2018, grands gagnants de la réforme

Étant donné que les revenus gagnés l’année N-1 étaient imposés l’année N, quand une personne partait à la retraite, elle devait souvent faire face à un impôt très élevé à payer la première année, alors même que ses revenus avaient baissé de manière importante dans cet intervalle de temps (puisqu’elle perçoit une pension de retraite au lieu d’un salaire, par exemple).

Or, cette situation ne se présente pas pour les personnes parties à la retraite en 2018 ou début 2019. L’impôt sur les revenus de 2018 est neutralisé grâce au crédit d’impôt qui permet d’éviter une double imposition en 2019. Donc les personnes parties à la retraite en 2018 ou début 2019 payeront directement l’impôt sur leurs revenus de 2019, et donc sur leur pension de retraite, et non sur leur salaire de l’année précédente.

Le prélèvement à la source semble avoir fait l’objet d’un large consensus, puisque selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé pour France Info et Le Figaro, 81 % des français estiment que le prélèvement à la source s’est « bien passé dans leur foyer ».

Pour vérifier si vous pouvez bénéficier d’une aide, n’hésitez pas à passer sur notre site : https://toutesmesaides.fr/ !