Sélectionner une page

L’allocation adultes handicapés (AAH) permet de garantir un revenu minimal aux personnes en situation de handicap.

L’AAH est une prestation familiale délivrée par la Caisse d’allocations familiales (Caf) aux personnes en situation de handicap. Vous devez donc remplir les conditions générales pour bénéficier des prestations familiales, ainsi que les conditions propres à l’Allocation adultes handicapés 2019.

Quelles sont les conditions générales pour bénéficier des prestations familiales ?

Nationalité

Les prestations familiales sont délivrées sans condition de nationalité. Ainsi, la seule condition est de résider en France de manière permanente.

De plus, vous devez :

  • Remplir les conditions de droit au séjour si vous êtes ressortissant de l’Union européenne, de l’Espace économique européen ou de la Suisse ;
  • Ou bien fournir un titre de séjour en cours de validité si vous êtes étranger non ressortissant des territoires décrits précédemment. Si vos enfants sont nés à l’étranger, vous devez justifier de leur entrée régulière en France.

Ressources

La Caf étudie vos droits en se basant sur votre déclaration de revenus 2017 pour vos demandes portant sur l’année 2019. La Caf vérifie ainsi que vos revenus annuels ne dépassent pas les plafonds établis.

Dans certaines situations, la Caf ne prend pas en compte vos revenus professionnels.

Quelles sont les conditions spécifiques à l’AAH ?

Âge

Vous devez être âgé d’au moins 20 ans (ou 16 ans pour un jeune qui n’est plus considéré à la charge de ses parents pour le bénéfice des prestations familiales).

Taux d’incapacité

Les conditions d’attribution de l’AAH sont soumises à votre taux d’incapacité. En outre, c’est la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (Cdaph) qui évalue ce taux.

En outre, il existe deux situations possibles pour être éligible à cette aide financière :

  • Soit votre taux d’incapacité est au moins égal à 80 % ;
  • Soit votre taux d’incapacité est compris entre 50 et 79 %, auquel cas votre handicap doit également entraîner une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi, reconnue par la Cdaph.

Montant de l’AAH

Le montant maximal de l’allocation adultes handicapés 2019 est de 860 €. Toutefois, au 1er novembre 2019, ce montant sera porté à 900 €.

Cumuls possibles

En plus de l’AAH, vous pouvez bénéficier, par exemple :

  • De la prime d’activité ;
  • Du complément de ressources de l’AAH : 179,31 € par mois. Précision : l’AAH et le complément de ressources forment ce que l’on désigne comme la garantie de ressources ;
  • Et enfin de la majoration pour la vie autonome (MVA) : 104,77 € par mois. À cet égard, la Caf se charge automatiquement de verser cette majoration, si vous remplissez les conditions pour en bénéficier.

Peut-on cumuler le revenu de solidarité active (RSA) et l’AAH ?

Il est tout à fait possible de cumuler ces deux aides financières, si vous remplissez les conditions requises.

Toutefois, le montant du RSA sera réduit du montant de l’AAH : vous ne pouvez pas cumuler l’intégralité des montants des deux aides.

Astuce : si vous pouvez bénéficier des deux, il sera plus avantageux pour vous de conserver le montant de l’AAH (860 € par mois, 900 € par mois à partir du 1er novembre 2019), puisqu’il est plus élevé que celui du RSA (559,74 € par mois).

Vous voulez savoir si vous pouvez bénéficier de cette aide ? Allez sur https://toutesmesaides.fr et discutez avec notre robot intelligent !